Bosquet EP

by Bosquet

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
04:01
2.
03:34
3.
4.
03:14
5.
05:00
6.
7.
03:49

about

C'est un plaisir pour nous d'enfin vous présenter quelques nouvelles chansons. Peut-être que certains d'entre vous reconnaîtront quelques pistes déjà déviergées en live. Évidemment, on retrouve ici que des compositions originales. Le EP a été auto-produit et enregistré avec l'aide précieuse d'Antoine Boily-Duguay. Pour la liste complète des crédits, voir ci-dessous. Les paroles sont disponibles pour chacune des chansons. Bonne écoute!

credits

released November 22, 2016

Bosquet :
Félix Bélanger - Voix et guitare acoustique
Jean-Simon Trudel - Guitare électrique
Olivier Boivin-Michaud - Basse
William Germain - Batterie

Avec l'aide de :
Jasmin Normand - Voix sur "French Kiss" et "La Faille"
Antoine Boily-Duguay - Prise de son et mixing

Paroles : Félix Bélanger
Musique : Bosquet
Illustration et design : Massimo Colarusso

tags

license

all rights reserved

about

Bosquet Quebec, Québec

Formé par Félix Bélanger, Jean-Simon Trudel, William Germain et Olivier Boivin-Michaud, la musique de Bosquet verse dans le rock mélodieux, le folk endurci et le francophone assumé

contact / help

Contact Bosquet

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: French Kiss
Je suis parti au large
Je suis parti au loin
Sans même faire le ménage
Sans penser à demain

La tête en geyser
La maison sur le dos
La tête en l'air
et les pieds dans l'eau

Et si jamais je me perds
N'oublie pas, me laisse pas derrière
Ramène-moi jusqu'au pays des merveilles
Notre pays qui sommeille

Et si jamais je me perds
N'oublie pas, me laisse pas derrière
Ramène-moi jusqu'au pays des merveilles
Notre pays qui sommeille

Besoin de changer d'air
De casser le tempo
Fatigué de toujours avoir
la routine à m'en briser le dos

Et si jamais par osmose
Je récoltais d'autres cultures
Sache que je diffuserais la nôtre
Par la langue, french kiss
Par la langue

Et si jamais je me perds
N'oublie pas, me laisse pas derrière
Ramène-moi jusqu'au pays des merveilles
Notre pays qui sommeille

Et si jamais je me perds
N'oublie pas, me laisse pas derrière
Ramène-moi jusqu'au pays des merveilles
Notre pays qui sommeille
Track Name: La Faille
Qu'est-ce qu'il y a derrière
Des souvenirs amers
De trichages couverts de baisers

Qu'est-ce qu'il y a pendant
Une histoire en fumée
Plus de douce moitié à mes côtés
À m'écouter

C'est au creux de la faille qu'on se pose les questions auxquelles personne ne répond
C'est au coeur des silences qu'on veut tout foutre en l'air

Qu'est-ce qu'il y a après
La même chose qu'avant
Toujours autant d'amants qui s'emmêlent

Qu'est-ce qu'il y a devant
Enfin des milliers de gens
Qui se tiennent la main pour un moment
Reste donc un instant
Track Name: Le Beau Temps
Le beau temps c'est quand s'agence le ciel et ta tête
Quand les vagues sur tes pieds viennent glisser sur la grève
Quand ta voix sans écho me réchauffe les oreilles
Quand tes yeux en luciole s'envolent vers les miens

Si la lune tombe au bout du monde
Si les grands vents emportent le temps
Si tout s'effondre en une seconde
Je penserai à toi et au beau temps

Le beau temps c'est quand ta chambre ralentit les matins
Quand la ville sur un fil est complice des pêchés
Quand tes mains de maestro ralentissent le tempo
Quand ton rire me rappelle trop souvent le beau temps

Si la lune tombe au bout du monde
Si les grands vents emportent le temps
Si tout s'effondre en une seconde
Je penserai à toi et au beau temps

Si les avions font des plongeons
Si le passé est écoulé
Si tout s'effondre en une seconde
Je penserai à toi et au beau temps
Track Name: À Ton Corps
Au-delà des routes sur ma tête
Des passages à vide et la mer
À travers les doutes et la carrière
Je me défile rien de m'arrête

Et pourquoi bouger si la Terre, elle, peut tourner
C'est comme ma tête qui vogue
Et si rester c'est ta seule vérité
Laisse-moi mentir à ton corps une dernière fois

Au fond des bois, des moi-mêmes
Hors de la cité ou dans les veines
Sous les palmiers même le froid de février semble bien loin
Rien ne me retient

Et pourquoi bouger si la Terre, elle, peut tourner
C'est comme ma tête qui vogue
Et si rester c'est ta seule vérité
Laisse-moi mentir à ton corps une dernière fois

Laisse-moi trouver l'oasis
Laisse-moi plonger dans le sable
Laisse-moi trouver l'oasis
Laisse-moi traîner quelque part

Suis-moi si ça te plaît
Suis-moi si ça te plaît
Suis-moi s'il te plaît
Track Name: Sorrento
Le temps ici se perd
Dans les ruelles de pierre
Vaut mieux se laisser tenter
Vaut mieux se laisser faire

Le temps ici s'enfuit
Prends mon coeur et s'écrie
Oublie l'éternité
Je te laisse juste une petit nuit

Que nos corps se mêlent ensemble
Rien qu'une fois
Mais laisse-moi juste une chance
Fais-moi pas tomber en amour avec toi

Et puis les feux s'éteignent
Mais pas tes yeux
Je nous imagine ici
Mais que nous deux

Quand les autres vont se coucher
C'est l'heure de se mettre à l'eau
Laisse-moi te déshabiller
Track Name: L'Arbre Aux Chants
L'arbre aux chants sifflait injures au temps
Un faux mouvement, l'illusion du vent
L'arbre aux chants qui s'efface en soufflant
Se dresse devant les gens, mais meurt lentement

J'ai été planté ici il y a cent ans déjà
En comptant les mois, vieillir sans éclat
Sans arrêt je croîs sans avancer d'un pas
Sur cette séden-Terre où tout bouge sauf moi
Sauf toi et moi

L'air du temps souffle un mauvais commencement
Comme toi et moi, comme l'arbre aux chants

Par les automnes, je peux m'éparpiller
Mes feuilles et le vent, la mort et les gens
Elles dansent, virent et flânent dans les chemins tracés
Mais pourtant planté ici, c'est pas comme voyager

L'arbre aux chants craque maintenant au vent
Casse en valsant, s'asséchant lentement
L'arbre aux chants qui sifflait d'antan
Le rêveur brisé n'a fait que mourir tout ce temps

Comme c'est trop court
Pourtant trop lent
La vie devant soi
Comme l'arbre aux chants
Track Name: L'Éveil
Le Soleil se lève rouillé de la veille
Pourtant constant
Pourtant sur le temps qui m'échappe
Ici à tourner en rond

Le Soleil se lève souillé de la veille
Tâché de sang
Et criblé d'argent
Que j'enflamme pour me propulser

Je m'emboîte le pas
Je file à l'envers
Je m'emboîte le pas
Je fais tout de travers

C'est nos têtes que je compte quand je me réveille
Toujours plus haut
Toujours plus loin
Le progrès c'est peut-être juste d'arrêter

C'est leur tête que je compte quand j'ai sommeil
Attention ça pourrait être en fumée au réveil